FANDOM



Le Mouvement Johnson (MJ) fut un parti politique mapistanais qui existait entre 2016 et 2017. Il a fusionné l'anniversaire de sa fondation avec le Parti Socialiste du Mapistan. Il fut un des deux partis majeurs au Mapistan entre l'époque Grana et l'époque Johnson, atteignant son apogée lors de ladite époque, lorsqu'il arriva au pouvoir.

Histoire

Fondations

Le parti fut fondé par Osaertin Johnson qui n'était pas engagée dans la politique mapistanaise avant le 26 mai 2016, un jour après la démission du premier ministre Hippolyte Delavignette, comme comité électoral socialiste pour l'élection parlementaire de mai 2016. Plusieurs personnes, majoritairement venant d'en dehors de la scène politique mapistanaise, s'y joignirent. S'y joignit aussi Allan Hakizimana, qui fut Ministre de la Défense (en tant que membre du parti EK) sous El Jebari et Ministre de l'Intérieur (en tant qu'indépendant) sous Delavignette.

Epoque Grana

Sous l'époque Grana, le Mouvement Johnson se retrouva dans l'opposition, néanmoins, (au Mapistan chaque parlementaire devient automatiquement ministre), ils obtinrent deux postes: celui du Ministre de l'Intérieur (Allan Hakizimana, connu pour sa forte politique de police) et celui du Ministre de l'Infrastructure (un nouveau poste et qui fut aboli sous Bollati; pour Osaertin Johnson). Le parti fut assez silencieux durant cette époque, sauf vers sa fin (pendant la Guerre des Couronnes), lorsque, contrairement aux propos habituels, le parti déclara son plein support envers la continuation de cette guerre.

Epoque Bollati

Non désirante de devenir Premier Ministre du Mapistan vu les troubles qui suivaient la guerre des Couronnes (y compris la création, un peu plus tard, du Pays d'Ali dont la future arrivée était évidente lorsque ladite guerre fut terminée), Osaertin Johnson refusa la candidature dans l'élection parlementaire d'octobre 2016. Le parti fut représenté, avec l'accord de la ministre Johnson, par Lamia Moussaoui qui gagna le poste de Ministre de la Culture, Johnson devenant Ministre de l'Environnement, de nouveau un poste nouvellement créé. Le parti fut, durant cette période, particulièrement critique du gouvernement RCM-MEMTG qui fut formé, avec de nombreuses personnes affiliées au gouvernement désertant soit vers le pays d'Ali soit vers le parti de Johnson en soi, y compris le Ministre des Affaires Etrangères, Maxime Keyaerts (MEMTG). C'est cette désertion mais aussi l'image de Johnson comme candidate socialiste / égalitarianiste qui amena au résultat de l'élection parlementaire de février 2016, marquée par la victoire serrée de Johnson sur Bollati (premier tour: 35% - 35%; second tour: 55% - 45%).

Epoque Johnson

Pour plus sur les actions de Johnson sous cette époque, voir Gouvernement Johnson

Suivant l'élection, le parti forma un gouvernement en s'alliant avec le Parti Conservateur et forma une alliance contre la CEM (parti formé par la fusion entre la RCM et la MEMTG) et le président Dominik Klos. Les lois contre l'harcèlement ainsi que la loi changeant totalement le système provincial du Mapistan furent une continuation de la politique de changement profond entamée par Charles Bollati.

Lorsque la CEM et le PC ont trouvé un accord de négotiations, ils firent fusion pour former Le Mélange et une motion de destitution fut passée contre Johnson, la seule fois que ceci arriva au Mapistan (état actuel pour janvier 2018). Ai-Linh Dang étant fort populaire au Mapistan et le parti LM l'ayant sortie comme candidate, le MJ réalisa un résultat terrible (élection parlementaire d'avril 2017) de 17,7% ce qui provoqua une désertion massive du parti.

Ensuite

Sous Waulthier, le Mouvement Johnson se mit avec Le Mélange dans les négotiations de paix avec le Pays d'Ali ce qui entraina la coalition des deux partis, écrasant ainsi le PRA, qui devint la seule force d'opposition. Lorsque Ali Syed devint premier ministre le 14 mai 2017 (voir les Accords de l'Occident), il eut une casse dans Le Mélange avec la faction qui supportait totalement le gouvernement de Syed devenant le Parti Socialiste et la faction qui fut contre sa création de parti gauchiste (y compris Charles Bollati, Alexandre Wieme et Guillaume Héry) qui resta dans Le Mélange. Voyant un but commun avec le PS, le MJ fusionna avec celui-ci l'anniversaire de sa fondation, le 26 mai 2017.

Histoire électorale

Présidentielles

An mapistanais 1997 - février 2016: parti non présent.

An mapistanais 1998 - décembre 2016:

  • Dominik Klos (RCM) - 55,8% (élu président)
  • Matthaeus Marolt (MJ) - 38,4%
  • Pierre Marie Leboutte (PC) - 5,8%

Parlementaires

Mai 2016:

Octobre 2016 - premier tour:

Octobre 2016 - second tour:

  • MEMTG: 62,5% (6 / 11) [dont 2 pour les RCM]
  • MJ: 37,5% (2 / 11)

Février 2017 - premier tour:

  • MEMTG: 35%
  • MJ: 35%
  • PC: 30% (3 / 12)

Février 2017 - second tour:

  • MJ: 55% (5 / 12)
  • MEMTG: 45% (4 / 12)

Avril 2017:

Politiciens notables du parti

Présidents

Il n'y a jamais eu de président ressortissant du MJ.

Premiers ministres

Ministres

Les dates représentent uniquement les périodes ou ledit ministre fut affilié avec le MJ, donc ne sont pas toujours représentatives de toute la période pendant laquelle il eut son poste.

  • Badr Ajanif, Ministre de la Culture (22 mars 2017 - 20 avril 2017)
  • Joséphine de Bruyne, Ministre de l'Environnement (6 mars 2017 - 20 avril 2017)
  • Justine de Decker, Ministre des Affaires Etrangères (6 mars 2017 - 20 avril 2017)
  • Allan Hakizimana, Ministre de l'Intérieur (28 mai 2016 - 20 octobre 2016)
  • Osaertin Johnson, Ministre de l'Infrastructure (28 mai 2016 - 20 octobre 2016)
  • Osaertin Johnson, Ministre de l'Environnement (20 octobre 2016 - 6 mars 2017)
  • Osaertin Johnson, Ministre de l'Environnement (20 avril 2017 - 26 mai 2017)
  • Lamia Moussaoui, Ministre de la Culture (20 octobre 2016 - 6 mars 2017)
  • Lamia Moussaoui, Ministre de la Santé (6 mars 2017 - 26 mai 2017)
  • Chloë Stinglhamber, Ministre de la Culture (6 mars 2017 - 22 mars 2017)

Nom et symboles

Aussi bien le nom ('Mouvement Johnson') que son logo furent adoptés comme une mesure de démontrer la simplicité ainsi que la proximité du citoyen du parti.

Positions

Le MJ fut un parti de gauche dont le principal objectif était de créer une société égale pour tous les mapistanais, mais il revendiquait aussi un traitement fort des ennemis (guerre). Le MJ fut aussi connu pour contrer la plupart des mesures du gouvernement Bollati, y compris lorsque celles-ci étaient en accord avec le programme du MJ, pour démontrer son opposition envers ce gouvernement. Le parti était aussi un parti écologiste, Johnson acceptant plusieurs fois le titre de Ministre de l'Environnement dans le but de rendre le Mapistan écologique.

Composition

Il est important de noter que le MJ fut un parti principalement composé de femmes, le seul homme prominent dans le parti étant Allan Hakizimana. Le parti revendiquait aussi les droits des femmes.

Structure

La présidente du parti fut Osaertin Johnson de sa création jusqu'au moment de sa dissolution. Allan Hakizimana était comme le sous-chef du parti malgré ne pas avoir obtenu un titre officiel de la part de Johnson.

Partis politiques au Mapistan
Anciens partis: ElJeKlos * Front de la Libération de la Nouvelle-Allemagne * Réels Créateurs du Mapistan * Mouvement Johnson * Parti Conservateur (original) * MEMTG (original) * Créateurs, Expansionnistes, Mapistanais * Le Mélange * Tronc du Mélange * Parti de l'Unité Nationale * Liberté

Partis actuels: Parti Républicain selon Ajanif * Parti Socialiste * MEMTG (actuel) * Parti Conservateur (actuel) * Front National du Mapistan

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.